Vous voulez en savoir plus sur nos prestations,
être accompagnés sur un projet ou papoter autour d'un café

contactez-nous
Rechercher
  • L'Ours en Plus

10 leçons pour réussir ses vacances à Luchon

Mis à jour : 2 juil 2019

Article paru dans le magazine de l’Office de Tourisme de Luchon

Leçon #1

Randonner

Trouver son rythme


Au cœur du massif pyrénéen, le Pays de Luchon, « la Reine des Pyrénées », bénéficie d’une situation géographique remarquable et d’une belle concentration de sommets de plus de 3000 mètres. Les vallées d’Oueil, du Larboust, du Lys, mais aussi le secteur de l’Hospice de France et les Granges d’Astau offrent des spectacles saisissants aux randonneurs. Leurs efforts sont toujours récompensés par une cascade, un lac, de verts pâturages où paissent vaches et isards, des ruisseaux où batifolent quelques marmottes et des sous-bois où d’intrépides écureuils gambadent librement…



Pas moins de 31 itinéraires de randonnées quadrillent les vallées luchonnaises. Au départ de Luchon ou des villages alentours, ils offrent tous de belles échappées en pleine nature. L’ascension vers le lac d’Oô est évidemment incontournable dans le secteur mais si la forme vous en dit, poussez un peu plus loin vers les lacs d’Espingo, du Saoussat, du Portillon et le lac glacé. La nuit au refuge du Portillon est alors recommandée pour ménager sa monture.

Quelques commandements président cependant à toutes sorties en haute montagne : éviter de randonner seul, prévoir eau, coupe faim, vêtements de protection, randonner avec une carte et… savoir la lire… Sinon, crapahuter avec un guide de montagne offre l’assurance d’un encadrement parfaitement sécurisé et d’un itinéraire adapté à votre condition physique… Et quand il vous recommandera de faire quelques étirements à l’arrivée, un conseil : écoutez-le une dernière fois, parce que les courbatures ça peut être terrible le lendemain matin…



Leçon #2

Chevaucher

Prendre soin de sa monture


« Acheval c’est toujours différent, on n’a pas la même approche, on prend de la hauteur »,résume Aline au retour d’une balade équestre dans les alpages. Il y a ceux aussi qui y voit une avantage de poids : « c’est le cheval qui fournit l’effort, nous, on peut se laisser aller à la contemplation des paysages et on laisse notre corps se dandiner sur la selle.. »

Mais nous vous conseillons toutefois d’essayer de faire corps avec votre monture. En pleine liberté, le cheval vit aussi différemment ce type de randonnée… Et pour les citadins ça fait toute la différence : « j’ai l’habitude des clubs en milieu urbain, je me sens tellement plus en osmose avec mon cheval dans ses paysages si dégagés et tellement époustouflants : c’est une redécouverte ! ».


Leçon #3

Voler

Se sentir libre comme un oiseau

La station de Superbagnères à 1800 mètres d’altitude est une piste de décollage idéale pour les vols en parapente. Cet aéronef permet de vivre des sensations fortes en parfaite sécurité. ALuchon, Freddy Sutra et Alain Bron vous accompagnent pour planer au-dessus d’un théâtre époustouflant, raser les massifs végétaux et rivaliser de vitesse avec les rapaces des massifs. Le baptême peut se faire sur un coup de tête, sans aucun entraînement physique. Serrez les dents le temps du décollage, puis ce n’est que du plaisir. On est même étonné d’être si bien installé, comme dans une loge VIP d’un spectacle inoubliable !

L’aéroclub de Luchon propose aussi des vols en planeur au départ de l’aérodrome de Luchon. Et en vous rendant chez Aérosport Pyrénées, Bruno Fradon vous fera découvrir le vol en ULM et vous surprendra en atterrissant sur des endroits insolites…


Leçon #4

Prendre un bain de culture

Se laisser guider

Pour appréhender toutes les richesses du pays luchonnais, rien de mieux que de se laisser mener à travers le territoire par un guide passionné et passionnant. L’Office de Tourisme propose toute l’année de découvrir les pans très variés de l’histoire de la cité.

Au programme :

Luchon et son passéVisite aux thermesLa Centrale hydroélectrique du lac d’OôBalade gourmande à la rencontre des producteurs locauxVisites des églises romanes

Gros plan sur l’allée d’Etigny

L’allée d’Etigny est l’artère principale de Bagnères-de-Luchon, la grande avenue commerçante où il fait bon chiner, s’attabler en terrasse, rencontrer toute l’équipe de l’Office de Tourisme ou rejoindre le parc des Quinconces et les Thermes. Etigny est aussi et surtout la star locale, celui par qui tout est arrivé. En 1759, le baron d’Etigny, intendant de Gascogne, tombe amoureux de la petite bourgade pyrénéenne et de sa source thermale initialement découverte par un soldat de Pompée en 76 avant J.-C. L’aristocrate va lancer l’incroyable transformation du bourg pyrénéen en véritable ville thermale. Il fait venir l'oligarchie parisienne, les artistes et les princes qui donneront ses lettres de noblesse à la station.

D’Edmond Rostand à Serge Moati

De nombreuses personnalités du monde littéraire ou du spectacle trouveront l’inspiration à Luchon. Edmond Rostand, Gustave Flaubert, Guy de Maupassant, Sacha Guitry… comptent parmi les illustres visiteurs de la station thermale. De magnifiques demeures, bâties le long des allées d’Etigny, rappellent le faste de sa période glorieuse. Aujourd’hui encore, Luchon n’a rien perdu de sa superbe et accueille de nombreux artistes lors de l’un des festivals les plus réputés de l’univers du petit écran : le Festival des Créations Télévisuelles de Luchon, présidé tous les ans par Serge Moati !


Leçon #5

Déguster local

Se lécher les babines

Comme toutes destinations qui se respectent, le pays de Luchon a évidemment quelques spécialités locales qui ne vous laisseront pas indifférents. Sans vouloir les classer, nous citerons pêle-mêle : le gâteau à la broche, la tarte à la myrtille, le miel de montagne, le fromage de vaches, le chocolat 100% bio, la bière artisanale… Vous en voulez encore ? Oui ? Et la pistache, vous avez goûté ? Ne vous inquiétez pas, comme tout le monde, vous tomberez dans le panneau car rien à voir avec le fruit sec. Il s’agit d’une spécialité typiquement luchonnaise à base d’haricots blancs, carottes, oignons et épaule d’agneau… A dévorer au retour d’un rando… En aucun cas avant… l’altitude ne favorise pas sa digestion… A bon entendeur…


Leçon #6

Sauter dans les canyons

Faire le plein d’adrénaline

L’érosion hydraulique offre à Luchon et aux vallées avoisinantes de très chouettes canyons. Mêlant la marche à pied et la nage, le canyoning est une excellente façon d’explorer les ruisseaux qui creusent la montagne, d’accéder aux gorges retirées, de plonger dans les piscines et toboggans naturels et de se photographier au pied de merveilleuses cascades…Arenfort de sauts, de glissades et de descentes en rappel, les sensations sont inédites. Les guides expérimentés, référencés à l’Office de Tourisme, connaissent parfaitement les coins et recoins des sites et permettent de s’y aventurer en toute tranquillité. Ils savent aussi parfaitement canaliser l’appréhension des débutants. Et pas d’inquiétude : les canyons ont chacun leur degré de difficulté. Les plus abordables offrent déjà des souvenirs inoubliables. Respirez, sautez !


Leçon #7

S’éclabousser en famille

Partager les plaisirs du rafting


Le rafting est l’activité d’eau vive la plus accessible en famille. Sur une embarcation de 6 à 10 personnes, jouez avec les courants et les vagues quel que soit votre niveau. Les radeaux pneumatiques, toujours dirigés par un guide, sont très stables et franchissent aisément tous types de rapides. Les différentes bases de rafting proposent des parcours « découverte » sur la Garonne française et des parcours plus sportifs en Espagne où des lâchers d’eau réguliers sont spécialement programmés pour permettre des descentes plus sensationnelles. Pour évoluer et découvrir d’autres sensations, essayez le hot dog, l’air boat ou encore d’hydrospeed…


Leçon #8

Dévaler la montagne en deux roues

Pédaler, déraper…et tout contrôler !


VTT, Arapaho, trotrx, fat bike, Dirt mountain, e-bike, à chacun son style et ses deux roues !

Les vallées de Luchon offrent 260 km de sentiers balisés et 25 circuits adaptés pour tous les niveaux de pratique, le tout répertoriés dans un guide disponible à l’Office de Tourisme.

Les professionnels proposent toutes sortes de formules, du cours de pilotage à la descente encadrée. Les riders free-style opteront pour le dirt moutain pour des descentes actives et le plein d’adrénaline. Les prudents choisiront l’assistance électrique de l’e-bike qui facilite les montées et économise les mollets ! Pour les VTTistes confirmés, l’inconditionnel reste le départ depuis Superbagnères : 1800 m d’altitude et un sensationnel dénivelé de 1200 m !


Leçon #9

Prendre soin de soi

Se faire bichonner au centre Luchon Forme et Bien-Être

Pour oublier la fatigue, les jambes un peu trop lourdes, les pieds en compote… Bref pour oublier l’essoufflement d’une excursion un peu trop raide, Luchon a tout prévu. Direction le centre Luchon Forme et Bien-Être. Au 1erétage des Thermes d’Auguste, le centre est devenu le temple du cocooning luchonnais. Idéal pour décompresser et accorder du temps à l’écoute de son corps.

Sous une voûte étoilée, la piscine centrale du centre Luchon Forme et Bien-Être est baignée d’une belle lumière qui filtre à travers les larges verrières. C’est le moment de barboter dans l’eau, de vous laisser chahuter par le bouillonnement d’un vaste transat aquatique. Les larges cols de cygne lâchent un jet d'eau puissant, hydromassage parfait pour soulager la nuque et les épaules.

Après avoir libéré votre corps de toutes ses impuretés au Vaporarium (lire l’encadré),laissez des mains expertes modeler votre corps et l’envelopper de senteurs du monde. De charmantes esthéticiennes vous feront découvrir les soins « rituels » : polynésien, oriental, des Caraïbes ou l'originalité d'un soin au chocolat ou à la bougie...

Tous les modelages sont réalisés avec les produits français Clairjoie et Yon-ka. Yon-ka propose une gamme de produits naturels à base d’huiles essentielles et Clairjoie, des produits 100% bio, que vous retrouverez dans les rituels.


Leçon #10

Se refaire une santé

Les Thermes de Luchon


Luchon est la première station thermale d’Occitanie grâce à la qualité de ses eaux soufrées.Une renommée deux fois millénaire : les vertus thérapeutiques des eaux de Luchon furent découvertes par les romains. Depuis, l’engouement des bains de Luchon ne faiblit pas, fort de l’appui d’études scientifiques prouvant l’efficacité des traitements thermaux. Les thermes de Luchon soignent ou préviennent en douceur de nombreuses pathologies : problèmes chroniques de rhumatologie, voies respiratoires, ORL, maux de dos, allergies, fibromyalgie, suites chirurgicales ou désir de se libérer du tabac…

L’équipe des Thermes de Luchon veille à ce que chaque cure s’accompagne de temps de détente, d’apprentissage, de loisirs ou d’excusions. Des ateliers sont proposés à chaque curiste pour rythmer agréablement son séjour. Arts plastiques, excursion à Lourdes, balade gourmande, sortie en segway, golf, informatique, réflexologie ou sophrologie… toutes les activités sont basées sur la prévention et le maintien du capital santé.

Enfin, classée seconde station en France de cure ORL-Voies respiratoires pour les enfants, Luchon réserve un accueil tout particulier à ses jeunes curistes. Les vacances, synonymes de bien-être et détente, s’allient parfaitement à une cure thermale curative ou préventive pour les enfants souffrant d’infections des voies respiratoires ou d’allergies multiples. Pour que leurs souvenirs de vacances aient également la couleur des rires, des jeux et des spectacles, l’équipe d’encadrement a une formidable boîte à malices qu’elle peut dégainer à tous moments : sorties au mini-golf, courses d’orientation, jeux d’eau, balades en forêt, tournois sportifs, activités manuelles et même des chasses aux trésors pour grands explorateurs !

52 vues